concept •  jms  • references blog jobs contact

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo envoyer l'article par mail

Signé JMS

L’INCONSCIENT COLLECTIF BOX

L’inconscient collectif édite le coffret collector "IC-BOX"

• Cerveau et crâne en 3D
• 39 pièces à assembler
• Finition très détaillée
• Concept inédit
• Produit de collection

Découvrez enfin l’endroit précis à atteindre pour un meilleur impact de vos campagne 360°.



Le cerveau en chiffres
Le cerveau contient plus de 100 milliards de neurones répartis en plus de 50 variétés. Chaque neurone peut former jusqu’à 10 000 connexions. Au premier stade de la grossesse, les neurones se développent à raison de 25 000 à la seconde. Dès l’âge de 30 ans, le cerveau en perd plusieurs milliers par jour. Entre 30 et 70 ans, les neurones meurent au rythme d’environ 18 millions par an.

Entre le début de sa vie adulte et l’âge de 90 ans, un humain peut perdre entre 10 et 30 % des cellules de son cerveau.

Notre pensée est inconsciente à 90%.
La décision d’achat du consommateur résulte d’un processus mixte entre pensée consciente et inconsciente. Les modèles de la mémoire humaine dressés par les neuropsychoglogues, et validés par l’imagerie cérébrale, permettent aujourd’hui de décrypter la mécanique de mémorisation et d’impact publicitaire.

A) Le cerveau primitif (reptilien ou "vieux cerveau") prend seul toutes les décisions.

B) La conscience tente ensuite de trouver une justification à cette décision.

C) Une fois cette décision justifiée, le libre arbitre, simple illusion rétroactive, vient déclencher le sentiment de satisfaction.

(Extraits d’études sur l’imagerie cérébrale du cerveau du consommateur par IRM fonctionnelle )

Votre cible en tête
Nous sommes exposés à 15 000 stimuli commerciaux par personne et par jour, dont certains sont en-dessous du seuil de la conscience.

Les concepts créatifs des campagnes de communication mises en œuvre par l’agence "l’inconscient collectif" s’adressent à l’inconscient du consommateur en touchant les zones du cerveau les plus réactives aux émotions positives. Les consommateurs associent alors ces émotions à la marque (au produit, au service ou à l’événement) avec pour résultat un attachement affectif durable allant jusqu’à l’acte d’achat.

> Présentation des résultats chiffrés de nos campagnes sur RDV.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | mentions legales | Contact | Réalisé avec Spip | L'Inconscient Collectif - Tous droits réservés